Avant de vous lancer dans le trading des actions ou même avant de décider d’un cours de bourse, vous devez réfléchir à votre disponibilité ou au rendement que vous souhaitez obtenir de la bourse, car si vous voulez vivre de la bourse, il vous sera difficile de le faire en achetant des actions à moins d’avoir 1 million de dollars à investir (enfin, avec un peu moins, je suppose que c’est également faisable). Par contre il vous sera très facile de générer un revenu complémentaire en appliquant le swing trading.

Il en va tout autrement pour celui qui ne veut obtenir qu’un rendement de 5 % par an sans avoir à passer plus de 2 ou 3 heures par semaine à analyser son compte que pour celui qui cherche à obtenir un salaire complet ou même un supplément mensuel à son salaire.

Pour ces raisons, il est important de savoir qu’il existe différentes façons de faire de la bourse et que toutes sont valables en fonction des attentes que nous avons et du temps que nous allons consacrer à cette tâche.

Swing Trading ou Day Trading?

Quand j’ai commencé à travailler dans ce domaine, je pensais que ceux qui vivaient du trading le faisaient en achetant et en vendant des actions. Avec cette idée en tête, j’ai acheté des livres et j’ai suivi plusieurs cours qui parlaient de la façon de trader en bourse (certains meilleurs, d’autres pires). Très vite, j’ai commencé à remarquer que vivre du trading sur le Nasdaq (j’aimais les cours technologiques) demandait beaucoup d’argent parce que non seulement il y avait des commissions extraordinaires mais aussi parce que le marché n’était pas assez volatile. En faisant des recherches, je suis arrivé sur les marchés des Futures et du Forex en me laissant séduire par les actions.

Cependant, le trading des contrats à terme était une tâche très différente de celle à laquelle j’étais habitué dans le trading des actions, et j’ai donc dû “désapprendre” certaines choses et recommencer à zéro.

En plus de ce processus d’apprentissage et de désapprentissage, la négociation boursière était “facile” à faire en travaillant dans une entreprise (je pouvais le faire même pendant mon heure de déjeuner), ce n’était pas la même chose de trader des contrats à terme où la tâche demandait 2 ou 3 heures, où il fallait être devant l’ordinateur afin de mieux contrôler le risque car les opérations duraient généralement plusieurs fois des minutes (maintenant je comprends qu’en réalité cela ne doit pas nécessairement être ainsi, mais c’est comme ça que j’ai commencé).

D’un autre côté, la bourse était intéressante mais pouvait être un peu ennuyeuse pour moi, alors le day trading prenait forme dans ma tête et j’ai finalement décidé de ce style de trading qui, je pense, est celui qui convient le mieux à mes besoins et à ma façon d’être (aujourd’hui, je combine le swing et le intraday trading et bien que je me connecte presque tous les jours au trading, je ne me sens pas stressé par la tâche, mon style de trading est très détendu).

Alors, est-il possible de vivre du trading ? Je dis que oui, c’est possible, à condition que vous sachiez comment trader et que vous ayez suffisamment pratiqué, mais la question devrait être de savoir s’il est possible de le combiner avec le mode de vie que vous souhaitez, car comme je l’ai dit précédemment, si vous voulez vivre du trading en achetant et en vendant des actions parce que vous ne voulez regarder vos graphiques qu’une ou deux fois par mois, vous aurez besoin d’un compte très important pour réaliser un profit respectable, ce qui sera différent si vous tradez au jour le jour en le combinant avec votre mode de vie et vos habitudes.

Afin de faciliter un peu les choses, voici une très brève classification des différents styles de négociation, qui n’est pas exclusive, puisque ceux qui font du day trading peuvent aussi faire du swing trade ou même avoir un portefeuille d’ETF en pensant au long terme.

Nous espérons que cette simple classification vous servira de guide lorsque vous chercherez des informations sur la façon d’investir en bourse ou sur les endroits où vous former pour faire du trading. Vous ne devriez pas vous promener en dépensant du temps et de l’argent pour quelque chose qui ne vous servira pas bien plus tard. Gardez toutefois à l’esprit que cette classification est puriste et qu’il existe de nombreuses nuances entre les différents styles de trading.

Le swing trading

Le Swing trading est un style de trading dans lequel les transactions sont effectuées sur une période de plusieurs jours ou de plusieurs semaines pour tenter de saisir les mouvements du marché à court terme (j’aime beaucoup ce style et j’essaie de le combiner avec mes sessions de trading habituelles). En général, les swing traders s’appuient sur l’analyse technique et l’action sur les prix pour déterminer les points d’entrée et de sortie les plus rentables, en accordant moins d’attention aux “fondamentaux” (le climat économique).

Comme le swing trading se déroule sur une période de quelques jours à quelques semaines (en moyenne un à quatre jours), ce style de trading ne nécessite pas nécessairement une surveillance constante des positions ouvertes. Par conséquent, les traders qui ne sont pas en mesure de surveiller leurs positions tout au long de chaque session gravitent souvent vers ce style car il leur permet de rivaliser avec d’autres traders.

Ce style de trading est idéal (mais pas exclusif) pour les traders qui investissent dans les Futures ou le Forex mais également pour trader les actions de manière cohérente. Si vous aimez le marché boursier mais ne pouvez pas ou n’avez pas envie de regarder le graphique tous les jours pendant 2 ou 3 heures, c’est une bonne option pour vous.

Ma pratique journalière me permet d’obtenir d’excellents résultats tout en y consacrant 10 à 15 minutes par jour (5 fois par semaine).

Le day trading

Le day trading est un style de trading dans lequel les positions sont ouvertes et fermées le même jour. C’est le style que je ne pratique pas car celui-ci demande une attention trop importante sur les écrans, je rajouterai sans pouvoir profiter de la vie…

Contrairement aux traders qui font du trading de position ou du swing trading, un trader intraday ne détient aucune position pendant la nuit et toutes les transactions sont fermées à la fin de la session de trading. Les day traders utilisent généralement l’analyse technique pour trouver et exploiter les fluctuations de prix, en visualisant généralement des graphiques de 5 min, 30 min, 1 heure et/ou 4 heures.

Comme les échanges se déroulent sur une période de quelques minutes à quelques heures, les grands mouvements de prix sont rares. Il est rare que le pétrole brut (CL), par exemple, se déplace dans une fourchette supérieure à 50 ou 60 ticks par séance. Lorsqu’il négocie des Entrées Sorties, le trader recherche généralement des fourchettes de 20 à 60 ticks.

Ce style de trading est généralement choisi par ceux qui négocient des Futures, du Forex ou des CFDs sur actions et qui ont un estomac pour les émotions fortes. Les grandes possibilités d’effet de levier font qu’en quelques minutes, vous pouvez gagner ou perdre 100, 500 ou plus (bien que vous puissiez bien sûr risquer moins, je risque rarement plus de 40 $). Celui qui veut faire du day trading doit s’entraîner et pratiquer beaucoup, beaucoup, avant de l’essayer pour de vrai.

D’une part, le day trading en intraday n’est pas pour tout le monde car il faut avoir du temps , beaucoup de temps et ce n’est donc pas applicable pour des salariés par exemple.
D’autre part, un bon day trader intrady est selon moi un sportif de haut niveau qui aura une très grande résistance au stress, à la gestion de ces émotions et honnêtement ce n’est pas pour tout le monde.

Donc choisir entre swing trading ou day trading:
Mon style de trading est donc définitivement du swing trading en n’y passant que quelques minutes par jour pour identifier les opportunités de marché sur les actions. Cela entre totalement dans mon cadre de vie d’indépendance financière et ainsi profiter de ma famille, de mes amis, et de mes hobbies.

Bon Trade à Vous



Vous seriez aussi intéressé par les sujets suivants :

  • APPRENDRE LE SWING TRADING POUR LES DéBUTANTS. Les lecteurs ont aussi recherché : levier – résistance – décisions – pertes opportunités – mouvements – investisseurs – méthode – bourse – tendance
  • COMMENT FAIRE DU SWING TRADING. Les lecteurs ont aussi recherché : levier – ouverture – pertes – opportunités stratégies – investisseurs – résistance – mouvements – bourse – tendance
  • DAY TRADING OU SWING TRADING QUE CHOISIR. Les lecteurs ont aussi recherché : volatilité – ouverture – levier – pertes résistance – décisions – investisseurs – stratégies – mouvements – bourse – méthode – tendance
  • LA STRATéGIE DU STOP LOSS EN SWING TRADING. Les lecteurs ont aussi recherché : volatilité – levier – décisions – opportunités résistance – bourse – pertes – investisseurs – mouvements méthode – tendance
  • QUELLE PERFORMANCE OBTENIR EN SWING TRADING. Les lecteurs ont aussi recherché : volatilité – levier – ouverture – différence résistance – opportunités – pertes – mouvements – méthode bourse – tendance


  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    bonjour, ici gérald !

    Recevez gratuitement mes 2 ebooks : Swing Trader débutant "Mon parcours" + 7 étapes pour débuter facilement en bourse

    Nous respectons votre vie privée (voir vos droits ici)