Investir en bourse sans risque

Le grand objectif de tout investisseur est sans aucun doute de réduire le risque, aujourd’hui nous allons parler de ce sujet afin que vous puissiez apprendre ou prendre en compte qu’il existe des alternatives pour réduire au maximum les risques lors d’un investissement, et bien qu’il n’y en ait aucune qui soit magique ou qui annule complètement le risque s’il y a des principes de gestion du risque que vous devez toujours garder à l’esprit pour faire des investissements plus sûrs et plus rentables, c’est ce dont cet article va parler ! Commençons.

L’investissement à faible risque, de quoi s’agit-il ?

Nous commencerons par vous dire que les investissements à faible risque sont, par définition, ceux dans lesquels le risque ou l’incertitude est faible, et au contraire, il y a une certaine certitude d’obtenir des bénéfices, c’est-à-dire, sont ceux où notre capital investi au départ est plus protégé des pertes éventuelles qui peuvent se produire. Toujours et dans toutes les affaires vous investissez de l’argent en échange d’un produit qui vous donnera des bénéfices, ou simplement en échange d’un taux d’intérêt dans le cas des investissements dans le secteur financier, eh bien, les investissements à faible risque sont ceux dont le gain est presque assuré pourquoi ? Eh bien, pour répondre à cette question nous vous invitons à voir quels sont les facteurs qui font qu’un investissement est à faible risque et comment cela peut être mesuré.

Pas de rentabilité sans risque

Rentabilité et risque vont de pair. Et l’on dit que dans le monde de l’investissement, cette maxime est l’une des règles essentielles que tout investisseur qui se respecte doit mettre en pratique s’il veut réussir. Le long terme, les intérêts composés, l’inflation… tous ces concepts font que les investisseurs les plus expérimentés parient sur le risque lorsqu’il s’agit d’investir leur patrimoine. Cependant, il y a ceux qui, même s’ils sont conscients de l’érosion que la hausse de l’IPC peut engendrer dans leur épargne, préfèrent obtenir des bénéfices moindres en échange de dormir plus tranquillement la nuit.

Le climat économique actuel n’aide pas les investisseurs les plus conservateurs. La possibilité d’une nouvelle récession mondiale, les conflits politiques en Europe, avec en tête le Royaume-Uni et son intention de quitter l’UE, et la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, deux des principales puissances économiques mondiales, laissent les investisseurs avec une plus grande aversion au risque, pratiquement impuissants à agir.

Mais tout comme il existe des produits d’investissement pour pratiquement tous les porte-monnaie, il existe également des opportunités pour tous les profils d’investissement. La clé est de savoir où chercher pour obtenir le meilleur rendement sur ces économies.

Investir en bourse sans risque

Produits d’investissement pour les moins risqués

En règle générale, plus le risque est élevé, meilleurs sont les résultats de l’investissement. Aujourd’hui, les épargnants ont la chance de disposer d’une grande variété de produits leur permettant de rentabiliser leurs avoirs. Cela va des produits qui garantissent 100 % de cette épargne, en passant par certains qui nécessitent d’assumer un certain risque et jusqu’à ceux plus volatils, qui ne conviennent pas au rythme cardiaque de tous les investisseurs.

Ainsi, sur l’échelle des risques, les dépôts constituent la première option pour les investisseurs les plus prudents. Comme il s’agit de produits qui offrent une rémunération en échange de la conservation de l’épargne dans l’entité pour une durée déterminée sans aucun type de risque, la rémunération est plus faible. Plus précisément, le rendement moyen des dépôts à terme sur deux ans en France est actuellement de 0,1 %.

Cependant, conserver l’épargne dans des produits qui rapportent 0,1% par an finirait par nuire à nos finances si l’on tient compte des prévisions d’inflation pour l’avenir (l’objectif de la Banque centrale européenne est de 2%). Pour rechercher une plus grande rentabilité, il est conseillé de faire des recherches sur le marché des dépôts, tant en France qu’à l’étranger. En dehors de la France, il est possible de trouver certains de ces produits qui offrent des rendements d’environ 1,2% sur deux ans.

Les comptes rémunérés sont une autre des options privilégiées par les épargnants les plus prudents. Ces produits offrent également une rémunération en échange du maintien de l’argent dans l’entité et du respect d’une série d’exigences (par exemple, le versement de votre salaire ou de vos factures directement sur votre compte). Bien que différentes banques aient cessé de proposer des promotions ces dernières semaines en raison du contexte de taux d’intérêt bas en Europe, certaines entités maintiennent leurs offres.

Outre les comptes et les dépôts, il existe également d’autres produits dans lesquels vous pouvez investir à moindre risque. L’un d’eux est le fonds d’investissement garanti. Avec ces produits, le gestionnaire du fonds garantit le retour de l’argent apporté dans un certain délai, en plus d’un petit rendement. Toutefois, dans ces cas, il est conseillé d’étudier les frais avant de souscrire le produit, car, comme le dit l’adage, “personne ne donne un penny pour un nickel”. Et, dans le cas des fonds garantis, les frais de contrat et de souscription sont généralement élevés. Celui-ci, en particulier, applique actuellement une cotisation de 5%, à laquelle il faut ajouter d’autres coûts de gestion et de détention du produit.

Si nous voulons investir en dehors des banques ou des sociétés d’investissement, les investisseurs trouveront également des options à faible risque dans les compagnies d’assurance. Plus précisément, dans l’assurance épargne.

Ce type de produit est une assurance-vie dans laquelle vous pouvez effectuer des cotisations régulières qui rendront compte, à la fin du terme, du capital apporté ainsi que de la rentabilité obtenue. Certains des produits d’assurance-épargne les plus intéressants actuellement disponibles sont les PIAS ou Unit Linked.

Si ces produits sont contractés avec une stratégie conservatrice, pour éviter les risques, les rendements ne seront pas très élevés, environ 2%. Ces rendements sont supérieurs à ceux des dépôts, mais inférieurs si on les compare, par exemple, à ceux des fonds d’investissement.



Vous seriez aussi intéressé par les sujets suivants :

  • APPRENDRE LA BOURSE FACILEMENT. Les lecteurs ont aussi recherché : assurance – vie – boursiers – financiers marchés – portefeuille – placements – secteurs – titres courtier – investisseur – assurance vie – marchés boursiers – marchés financiers – investissement en bourse
  • COMMENT INVESTIR EN BOURSE QUAND ON EST DéBUTANT. Les lecteurs ont aussi recherché : assurance – boursier – vie – financiers marchés – titres – secteurs – courtier – investisseur – assurance vie – marchés financiers – investissement en bourse
  • FAUT IL JOUER EN BOURSE. Les lecteurs ont aussi recherché : boursiers – assurance – vie – financiers marchés – portefeuille – placements – banque – courtier rendement – investisseur – marchés boursiers – courtier en bourse assurance vie – marchés financiers – investissement en bourse
  • FORMATION EN BOURSE POUR DéBUTANT EN PDF. Les lecteurs ont aussi recherché : boursiers – financiers – marchés – portefeuille titres – courtier – investisseur – marchés boursiers – marchés financiers – investissement en bourse
  • INVESTIR DE L ARGENT EN BOURSE. Les lecteurs ont aussi recherché : boursiers – marchés – portefeuille – placements – banque – secteurs – rendement – courtier – marchés boursiers – investissement en bourse